AU 1er Janvier 2018

 

Vaccins pour enfants
Tous les enfants nés à partir du 1er janvier 2018 seront soumis à 11 vaccins obligatoires, contre 3 auparavant. Sauf contre-indication médicale à la vaccination, les enfants non vaccinés ne pourront pas être accueillis en collectivité ni scolarisés. Le calendrier des vaccinations obligatoires comprend 5 rendez-vous.

 Forfait hospitalier
Le forfait journalier hospitalier passe de 18 à 20 €. Ce forfait n’est pas pris en charge par la Sécurité sociale mais il est remboursé par les complémentaires santé, pour ceux qui en disposent.

Soins dentaires
À partir du 1er janvier 2018, des tarifs maximum s’appliqueront sur les actes « soumis à entente directe », c’est-à-dire les soins dont les tarifs sont librement établis (prothèses dentaires principalement). Ces plafonds baisseront graduellement sur 5 ans

 

Publicité pour les enfants
Afin de lutter contre l’obésité des enfants, les publicités sont interdites avant, pendant et après les programmes destinés aux enfants de moins de 12 ans, ainsi que sur les sites Internet de ces émissions. Une mesure qui ne s’applique qu’aux chaînes du service public dans le cadre de la réforme de l’audiovisuel public

Hausse du prix du timbre

Le prix des timbres augmente de 10 %. Le timbre vert passera à 0,80 €, le rouge à 0,95 € et le gris à 0,78 €.

Pouvoir d’achat

Un salarié au Smic touchera 20 € de plus en janvier, puis 15 € supplémentaires à partir d’octobre 2018 grâce à la revalorisation mécanique du salaire minimum et à l’exonération des cotisations chômage et maladie.

Tous les salariés profiteront de la suppression des cotisations chômage et maladie (-3,15 %). En revanche, la hausse de la CSG d’1,7 point touchera tous les Français ou presque.

Tarifs GAZ et ELECTRICITE

Chèque énergie pour 4 millions de ménages sont concernés.

Les tarifs sociaux de l’électricité et du gaz sont remplacés par le chèque énergie. 4 millions de ménages en situation de précarité devraient pouvoir en bénéficier pour payer leurs factures. D’un montant moyen de 150 €, il sera versé au printemps.

Hausse de la taxe sur les carburants

Les prix à la pompe augmentent de 7,6 centimes par litre pour le gazole et de 3,84 centimes pour l’essence. Le gouvernement entend aligner la fiscalité du gazole sur celle de l’essence d’ici à 2021.

Vélo électrique
La mesure entrera en vigueur non pas le 1er janvier, mais le 1er février. À partir de cette date, l’aide à l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) consentie par le gouvernement sera supprimée. Cependant, de nombreuses municipalités proposent à leurs administrés une prime pour subventionner l’achat d’un vélo électrique.

Bonus-malus écologique
Le montant des primes de bonus et malus évolue. Les voitures hybrides sont désormais exclues du bonus et le malus augmente pour certains véhicules.

Plus de diagnostics obligatoires

Les propriétaires vont devoir fournir à leurs locataires deux diagnostics supplémentaires sur l’état des installations électriques et de gaz